Calcul de l'expérience

8/ Modification du pourcentage des compétences

Pour chaque utilisation d'une compétence faite par un joueur au cours d'une partie, le maître de jeu doit déterminer un degré de difficulté par rapport au but visé et un degré d'efficacité par rapport au résultat obtenu.

è les différents degrés de difficulté sont :

Degré de difficulté

Bonus / malus
à la compétence

Impossible

- 50%

Improbable

- 30%

Difficile

- 15%

Normal

X

Facile

+ 15%

Evident

+ 30%

Routine

+ 50%


è les différents degrés d'efficacité sont :

Extraordinaire Plus : E+

Extraordinaire : E

Optimum Plus : O+

Optimum : O

Relatif : R

Inadapté : I

Inadapté Plus : I+

Catastrophique : C

Catastrophique Plus : C+


Prenons un exemple : au cours d'une partie, le personnage d'un joueur est amené à conduire dans les rues encombrées de la grande ville de Shéran son surface-car; le MJ demande au joueur de faire un jet sous sa compétence en pilotage surface-car avec un degré de difficulté "Difficile", impliquant de fait un malus de - 15% à la réussite du tirage au d100 sous la compétence. Le personnage du joueur ayant 43% au pilotage surface-car, il lui faut réussir un jet < ou égal à 28% sur 1d100. Le joueur lance les dés et obtient un score de 12%; le MJ en déduit (son arbitrage est souverain) que le joueur a très bien négocié les embouteillages, trouvant un itinéraire dégagé inespéré et gagnant ainsi beaucoup de temps pour rejoindre son lieu de destination (par exemple, l'Astroport Ophazil). Le MJ attribut alors au joueur le degré d'efficacité "Optimum Plus", et le joueur note de suite sur sa fiche de personnage, en face de sa compétence en pilotage surface-car, dans la case prévue à cet effet, la lettre O+.

è en fin de partie, la comptabilité finale des lettres reçues en cours de jeu, s'effectue de la sorte :

Pour chaque lettre obtenue dans une compétence, le joueur doit, sur 1d100, faire un jet au dessus du % de sa compétence pour l'augmenter de :

+ 1d12 : E+

+ 1d10 : E

+ 1d8 : O+

+ 1d6 : O

+ 1d4 : R

On procède par ordre décroissant dans la valeur des lettres obtenues, jusqu'à ce que le joueur réussisse un jet au dessus du % de sa compétence.

Reprenons un exemple : Un joueur a obtenu les lettres suivantes à sa compétence de pilotage surface-car : O+ / O / O / R / I. Son pourcentage actuel à cette compétence est de 43%. Le joueur commence par jeter les dés pour la validation de lettre O+ :

Le joueur lance alors 1d6 et obtient 4 sur le dé : 43 + 4 = 47. Le score de 47% sera désormais son nouveau % à la compétence pilotage surface-car.

Supposons, maintenant, que le joueur de l'exemple ci-dessus ait raté son 2nd jet pour O et son seul jet pour R; il ne lui reste plus, malheureusement, qu'à lancer 1d100 pour I:

Le joueur est pénalisé d'un malus de – 1d6% à sa compétence pilotage surface-car. Il obtient un résultat de 3 au dé 6 : 43 – 3 = 40%. C'est dommage, mais le score de 40% sera désormais son nouveau % à la compétence pilotage surface-car.

D'une façon générale, dans le cas des lettres I et C, pour éviter de voir son % de compétence diminuer, le joueur doit réussir impérativement un jet sous le % de sa compétence ou perdre :

- 1d12 : C+

- 1d10 : C

- 1d8 : I+

- 1d6 : I

Les tests s'effectuent en priorité sur les lettres I plutôt que sur les lettres C, laissant au joueur une possibilité de moindre sanction.

A noter, qu'une seule augmentation ou diminution de % est valable pour chaque compétence à la fin d'une partie.

9/ Récompense en points de célébrité

Au terme d'une partie, à la forme de sanction de l'expérience décrite ci-dessus, s'ajoute la récompense (ou la pénalisation) de la qualité et de l'efficacité du jeu des joueurs. Cette récompense ou pénalisation se calcule en points de célébrité en plus ou en moins, d'après le tableau suivant :

Qualité d'interprétation

Points de célébrité

Efficacité de la prestation

Points de célébrité

Lamentable

- 500

Lamentable

- 500

Mauvaise

- 250

Mauvaise

- 250

Médiocre

- 100

Médiocre

- 100

Moyenne

+ 50

Moyenne

+ 50

Bonne

+ 250

Bonne

+ 250

Excellente

+ 500

Excellente

+ 500


Les points de célébrité obtenus pour la qualité d'interprétation et pour l'efficacité de la prestation sont cumulés, pouvant aller, pour une partie, de - 1000 points à + 1000 points.

Le jeu prend en compte ici, et le niveau du "rôle play", et le réalisme des actions menées. Nous sommes bien conscients, cependant, que le prestige de l'interprétation peut nuire à la réussite de la mission. Cette conception des choses est exactement à l'opposé des définitions tunocrates du "dirhoo" et de la "mekmâa", il va sans dire (voir les articles correspondants de la GE), mais nous l'assumons.

10/ Les rangs d'interprétation

Les points de célébrité obtenus peuvent modifier le rang du personnage dans la hiérarchie sociale.

è les Rangs sont (de la gloire) :

Au joueur de voir s'il veut dépenser ses points de célébrité pour faire gravir les échelons à son personnage : l'avancement de Rang signifie pour un personnage l'élévation dans la hiérarchie sociale impériale (et ce jusqu'au titre de "Prince des étoiles" – voir GE s'il atteint le Rang Légendaire). Si le personnage est en opposition ouverte avec l'empire (dans le cas d'un pirate, par exemple), l'accession à un Rang supérieur signifiera pour lui la reconnaissance d'un statut privilégié parmi ses partisans de lutte et alliés.

Voyons maintenant cela dans le détail, en commençant par le Hors-rang.

Le Hors-rang : c'est la mort sociale du personnage qui a failli à ses obligations ou à ses engagements, ou encore à ses convictions, et dans le pire des cas aux trois aspects à la fois ! Le personnage perd alors son Rang Héréditaire et peut être mis à mort sans jugement par qui s'en donnerait la peine (*); la plupart du temps, le personnage est ignoré et traîne lamentablement son existence, abandonné de tous; la tentation de se donner la mort après la mise en acte de sa déchéance sociale pourrait être forte pour en finir avec un funeste destin, mais les personnages sont tenaces et un Hors-rang peut continuer l'aventure sous certaines conditions:

è il ne peut plus accéder à un autre Rang

è les points de célébrité qu'il gagne désormais lui servent uniquement à obtenir de nouvelles compétences (voir 11/ Acquisition de nouvelle compétences) au prix de:

A noter que lorsqu'un Aristocrate tombe dans le Hors-rang, il devient un Trome (voir article "Trome" dans GE).

(*) La mise en esclavage pour une durée plus ou moins longue est une peine alternative à la peine de mort. Pour connaître les peines encourues dans l'Orion Connexion et leurs modalités d'exécution, (voir article "Justice" de la GE). Le MJ (via les PNJ liés à l'affaire) appliquera la peine requise en fonction de l'acte commis par le personnage du joueur concerné par une mise Hors-rang.

Les Rangs de l'Aristocrate

Les Rangs du Mystique

Les Rangs du Lettré

Les Rangs du Bourgeois

Les Rangs du Fonctionnaire

Les Rangs du paysan

Les Rangs du Hors-la-loi

Les Rangs du Clone

è pas d'avancée de rangs pour les clones (sauf pour ceux membres de l'ILAT – mais ces clones sont tous des PNJ).

Bien évidemment, ces différents portraits d'avancée de rangs sont modulables. Au MJ de trouver la plus juste évolution sociale possible pour le joueur, relativement à son Rang Héréditaire, sa profession, sa façon d'interpréter son personnage, et ses désirs et ambitions.

11/ Acquisition de nouvelle compétences

Grâce aux points de célébrité obtenus, un joueur peut décider pour son personnage, soit de convertir ces points en avancement de Rang (voir règle précédente), soit de les convertir en acquisition de nouvelles compétences.

Les points de célébrité gagnés servent alors (dans le présent cas de règle, si tel est le choix du joueur) à obtenir de nouvelles compétences. Ces nouvelles compétences s'obtiennent au prix de:

è les joueurs doivent être informés que toute nouvelle acquisition de compétence empêchera leur personnage de participer au prochain scénario, étant donné que du temps est nécessaire à cet apprentissage. Les joueurs devront donc inscrire leurs personnages dans les cursus universitaires adéquats à l'obtention des compétences visées. Par exemple: un joueur souhaitant voir son personnage apprendre à piloter des Atmo-jets devra l'inscrire dans une académie de pilotage et suivre l'apprentissage de bout en bout. La règle stipule ici, que le joueur concerné ne participera pas à au moins un scénario réunissant les autres joueurs avec lesquels il a l'habitude de jouer. Plus si le MJ le juge bon.

A noter que les points de célébrité peuvent être, à chaque fin de partie, répartis entre augmentation de Rang et acquisition de compétence. Par exemple: un joueur ayant obtenu 500 points de célébrité, peut en dépenser 250 pour acquérir une nouvelle compétence et mettre les 250 restants en augmentation de Rang.