WATERLOO

Waterloo, glorieuse plaine!
Les français, sous le commandemant d'Eric, fabuleux napoléon, ont corrigé les anglo-hanovriens.
L'attaque contre la seule aile droite anglaise avait été décidée:
Drouet d'Erlon, heureux et magistral, devait bousculer le rideau défensif tendu
par le Prince d'Orange entre la Haie et Hougoumont;
pendant ce temps, Ney emportait toute la cavalerie à l'extrême gauche...
Wellington faisait bien donner toutes ses réserves sur l'aile menaçée... mais l'absence
de son parc d'artillerie lourde, resté à Bruxelles, devait faire cruellement défaut!
Orange fut tactiquement médiocre et Picton étrangement passif.
Blücher attaquait Plancenois fort bien tenu, les français ayant eu les moyens
d'opposer aux teutons surgissant de conséquentes réserves.
Il était déjà trop tard à l'arrivée de Von Zieten: le centre anglo-hanovrien venait de céder!

Très grande victoire française

 

Picton au calme sur son aile
Drouet donne l'assaut au centre
la Garde impériale arrive...
Ney commande les charges
Drouet fier de sa manoeuvre
Wellington rédige mais ne dirige plus...
Ney écrit à l'Empereur
Zieten arrive trop tard!
le centre anglo-hanovrien craque
les prussiens avancent sur Plancenois

Français
Napoléon: Eric
Maréchal Ney: Philippe
Drouet d'Erlon: Benoît
Reille: Michel
Mouton Comte de Lobau: Pierre-Yves

Anglo-Hanovriens
Wellington: Damien
Prince d'Orange: Etienne
Lord Hill: Julian
Picton: François

Prussiens
Blücher: Tristan